Les archives algériennes catholiques

Informations sur les archives

En 1962, les archives de souveraineté des trois dépôts départementaux d’Alger, Constantine et Oran ont été transférées en France, les archives administratives restant sur place.

Les registres d’état civil se trouvant dans ces dépôts ont été naturellement transportés en France et stockés à Nantes (Loire-Atlantique) avant que le gouvernement du Général DE GAULLE ne décide rapidement de les renvoyer Algérie.

Une première phase de microfilmage a été entreprise à Nantes par le ministère des Affaires étrangères entre 1967 et 1972 mais n’a pu être conduite à son terme par manque de temps.

Une deuxième phase s’est poursuivie en Algérie à partir de 1974 mais n’a pu être achevée par manque de crédits.

Au début de l'année 2012, le service central de l'état civil au ministère des Affaires étrangères à Nantes ne détient, sous forme de microfilms, que 3/5e des actes. Certaines communes manquent en totalité et d’autres sont incomplètes.

Une troisième phase était prévue dès 2003, commencera-t-elle, peut-être, un jour ?

Les Archives nationales d'outre-mer ont mis en Ligne à http://anom.archivesnationales.culture.gouv.fr/caomec2/recherche.php?territoire=ALGERIE les actes de l'état civil de 1830 à 1910 avec une base alphabétique des actes de 1830 à 1904, aux noms et prénoms, qui facilite l’accès aux images numérisées.

Les registres paroissiaux

Rapatriement de toutes les archives de l'église catholique d'Algérie en France.

Les trois évêques d'Algérie (Alger, Constantine et Oran), ont dû rapatrier d'urgence toutes les archives de catholicité (baptêmes, confirmations, mariages, obsèques.) En effet, rien ne pouvait assurer que ces archives perdureraient dans le temps.

Ces archives ont été rassemblées dans trois monastères de religieuses : à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône), à Nîmes (Gard), et près de Valence (Drôme).

Alger
Un double des archives du Diocèse d'Alger est entreposé chez les Sœurs Clarisses.
En effet, aprés l’indépendance les registres paroissiaux furent transportés à l’archevêché d’Alger puis confiés aux Sœurs Clarisses de Notre-Dame d’Afrique.
Quand ces dernières quittèrent, en janvier 1995 , leur monastère, elles les emportèrent au Monastère des Clarisses de Nîmes (Gard) où elles trouvèrent refuge.

Pour toute demande la réponse est assurée.

Constantine
À partir du jeudi 1er janvier 2015, le diocèse de Constantine et Hippone (Algérie) confie la gestion de ses registres paroissiaux (années 1830-1962) aux Sœurs de la Visitation de Tarascon (Bouches-du-Rhône) pour répondre aux demandes de recherches généalogiques.

Le diocèse remercie l'association Généalogie Algérie Maroc Tunisie (GAMT) qui, avec le concours de l'Archevêché d'Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) et Arles (Bouches-du-Rhône), a procédé à l'installation de ces registres au Monastère de Tarascon et apporte aux sœurs sa collaboration pour rendre les recherches plus efficaces.

Nous rappelons que les demandes de copie d'acte pour tout sacrement sont à adresser à :

Évêché de Constantine et Hippone
32, boulevard Belouizdad
BP 24B
DZ 25002 Constantine Coudiat

Oran
Depuis fin janvier 2009, la communauté dominicaine des sœurs du Monastère de la Clarté Notre-Dame accueille les archives du diocèse d'Oran.
Trois tonnes de registres des baptêmes, mariages et sépultures de la période, couvrant 100 ans d'histoire (de 1870 à 1960) ont pris place sur 70 m² de rayonnage dans une salle spécialement dédiée, au cœur de la belle bâtisse du monastère.

Pour préserver le mode de vie monastique, la salle d'archives n'est en effet pas accessible au grand public.

Profitant de leurs compétences en reliure, les sœurs remettront en état la collection qui a bien souffert.
Avant, qui sait, un jour de la numériser ? Et ainsi sauver de l'oubli la mémoire de ces Français d'Algérie nés et morts là bas.

Les demandes se formulent donc par courrier ou par courriel, et moyennant rétribution, avec des actes qui peuvent être retournés de la même façon.

Les adresses

Voici les adresses afin que le plus de chercheurs possibles sachent que désormais ils ne doivent plus demander des actes de catholicité dans leurs diocèses d'origine, mais chez les " religieuses " en France.

Pour l'Archidiocèse d'Alger

Archives de 1842 à nos jours

Monastère des Clarisses
34, rue de Brunschwick
30000 Nîmes

Tél. : 04 66 26 66 76

Pour le diocèse de Constantine

À dater du jeudi 15 janvier 2015, les demandes de copies d'actes pour la généalogie sont à adresser par courrier postal à :

Monastère de la Visitation
Archives de Constantine
1, boulevard Joseph Desanat
13150 TARASCON

ou par courriel à : archivesvisitation13@orange.fr

Il est demandé une participation aux frais :

- 10 € pour chaque acte ;

- 20 € l'heure pour des recherches généalogiques, après accord.

Ne surtout pas oublier de fournir une enveloppe affranchie avec l'adresse de retour.

Toute demande de copie d'acte de moins de 100 ans doit être accompagnée d'une pièce justifiant la filiation.

Pour le diocèse d'Oran

Archives de 1880 à nos jours

Dominicaines de Taulignan - La Clarté Notre Dame
26770 Taulignan

Tél. : 04 75 53 55 11

Des adresses complémentaires

Voici quelques autres adresses auprès desquelles " vous pouvez tenter votre chance ".

Pour l'Algérois :
Monsieur le secrétaire

Archevêché d'Alger
15, rue Khelifa-Boukhalfa
16000 Alger-Gare
Algérie

Pour l'Oranais :
Monsieur l'archiviste de l'Évêché
2, rue Saad-ben-Rabbi
31007 Oran-el-Makkari
Algérie

Pour le Contantinois :
Monsieur le secrétaire de l'Évêché de Constantine et Hippone
32, boulevard Belouizdad

BP 24B
DZ 25002 Constantine Coudiat

Pour le sud algérien :
Monsieur le secrétaire de l'Évêché
BP 94
03000 Laghouat
Algérie

 

 

  Retour à la page d'accueil

Nos nouvelles des douze derniers mois

 

CGL - Tous droits réservés - Novembre 2014


compteur de visite