La base de données du Refuge Huguenot

Histoire

1685 : le roi Louis XIV révoque l’Édit de Nantes et interdit en France la Religion Prétendue Réformée (RPR), calviniste. La persécution religieuse s’intensifie et les religionnaires, ceux qu’on appelle depuis un siècle les huguenots, fuient le royaume. 180 000, sur 800 000, partiront. Pour les mêmes raisons, d’autres quitteront le Piémont.

Qui étaient ces réfugiés ? D’où venaient-ils ? Qui les aida ? Où allaient-ils ? Où s’installèrent-ils ? Ce site répond en partie à ces questions, grâce à une base de données construite à partir d'archives liées à cet exil.

Contenu

La base de données rassemble des informations sur les huguenots et les vaudois fugitifs qui ont fui le royaume de France et du duché de Savoie à la suite de la révocation de l'Edit de Nantes en 1685. Ils trouvèrent asile dans les principaux territoires protestants européens : Provinces-Unies, Grande- Bretagne, principautés et villes libres allemandes, cantons suisses et états alliés, de même que dans les pays scandinaves, les colonies anglaises d'Amérique du Nord et, pour un petit nombre, en Pologne et en Russie.

Les types de document présentés dans la base sont des registres paroissiaux, des registres d'assistance, des recensements dépouillés dans les pays d'Europe protestants, principalement la Suisse, l'Allemagne et la Grande-Bretagne. À ceux-ci il convient d'ajouter les documents de la régie des biens des fugitifs dépouillés en France.

Les données de la base concernent uniquement et dans des proportions diverses les pays en vert ci-dessus. Elles proviennent du dépouillement exhaustif d'archives variées telles que :

• registres paroissiaux,

• documents de la régie des biens des fugitifs,

• registres d'assistance,

• recensements.

Le champ NATURE de la page d'interrogation permet de limiter les questions à une source d'archives (aide à l'interrogation).

Recherches

La base est interrogeable en deux modes : grand public et recherche académique. L’accès aux données est limité dans le mode public, sans restriction dans le mode " recherche académique ". Pour pouvoir utiliser le mode recherche académique, il vous faut vous inscrire en ligne, l'enregistrement est gratuit. Les 245 000 notices de la base de données sont extrêmement détaillées (quelques 70 champs). Elles présentent, par type d'archive, ce qui peut être dit sur un individu : le nom, l'âge, les titres mais aussi son origine géographique, son itinéraire, son lieu de destination, son métier.

Réalisation

Le site a été réalisé par deux laboratoires du CNRS : le Centre d'Analyse et de Mathématique Sociales (CAMS) et l'Institut d'Histoire Moderne et Contemporaine(IHMC). Il est en langues française, allemande, italienne, anglaise et néerlandaise.

Site : La base de données du refuge Huguenot
 

  Retour à page d"accueil

Nos nouvelles des douze derniers mois

CGL - Tous droits réservés - Mars 2016


compteur de visite